Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hikage Shisaku

A l'Ombre de mes pensées

Publié le par Hikage Shisaku
Savoir s’accepter pour se réaliser

Je suis tombé aujourd’hui sur un texte de Charlie Chaplin via un message d’un ami peintre sur son mur, on apprend toujours par le partage et je tiens à le remercier de cette découverte.

Les arts martiaux ont comme but d’être plus en paix avec soi-même et donc je pense de ce fait se rapproche de toutes personnes qui pratique les arts au sens plus large.

Ce texte est une belle introspective personnelle qui trouva résonnance en moi-même lors de sa lecture, j’espère que vous trouverez aussi la même sensation.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. 

Et alors, j’ai pu me relaxer. 

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l'Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.

Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité. 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, J’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment… 

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle…le Respect

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. 

Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les méga-projets du futur.

Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime quand cela me plait et à mon rythme.

Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. 

Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité. 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. 

Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.

Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois. Et cela s’appelle… la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse ! 

Tout ceci, c’est… le Savoir vivre. 

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. 

Du chaos naissent les étoiles. 

Charlie Chaplin.

Ps : Il semble comme le montre la photo, que Charlie connaissait apparemment le relâchement sur les chutes arrières ;)

Commenter cet article

Remi 27/11/2012 15:05

Ce texte est très beau et merci de ce partage... mais faussement attribué a Charlie Chaplin (loin d’être un sage) il s'agit en réalité d'un texte publié en 2001 par Kim et Alison Mcmillen ... au plaisir de vous lire ...

Remi 28/11/2012 19:13

Entièrement d'accord :)

Hikage shisaku 28/11/2012 08:07

Merci Remi de cette précision, il est bon de rendre à César ce qui est à César :)

Je dois avouer ne pas avoir vérifier que le texte était vraiment de Chaplin, car c’est plus la profondeur des mots qui m’ont touché que le nom de l’auteur.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog