Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hikage Shisaku

A l'Ombre de mes pensées

Publié le par Hikage Shisaku
Tanguy & Coup

Si mon titre résonne comme avec des accents de blockbuster des années 90, 1989 pour les adaptes des dates, ne vous inquiétez pas c’est bien volontaire mais toute comparaison de cette contrepèterie s’arrêtera là.

Julien et Kurt ou Tanguy et Sylvestre n’étant pas dans le même registre ;)

Sortie de cette boutade triviale teintait d’odeur de poisson du 1 avril en retard, je souhaitais revenir sur le stage qui c’est passé au dojo d’Argenteuil le 2 et 3 mars 2013 de Tanguy Le Vourc’h & Julien Coup Sensei.

Je n’ai pu assisté qu’au cours du samedi matin en toute transparence, pas par volonté mais par obligation familiale, cependant j’aurai aimé faire l’ensemble du stage au vu de cette excellente matinée.

Un stage c’est avant tout la qualité d’un professeur et en cela Tanguy est le type de personne qui me séduit directement par son attitude naturelle humble, calme, souriant et accessible.

Mais ne vous méprenez pas sur cette bienveillance, elle est aussi couplé d’une martialité bien trempée.

Le travail d’Aïkido de Tanguy fait écho à des principes de boxe, systema et toutes autres pratiques qui l’enrichissent et font évoluer efficacité de sa démonstration.

Attention, je ne veux pas dire non plus dire que de cette logique n’est pas de Aiki mais plutôt que son travail se nourrit de ces expériences et permettent à nous les élèves de comprendre plus finement cette technique(principe) et de sortir d’une forme statique qui pourrait s’apparenter à des katas…

Une chose fort appréciable à mes yeux c’est aussi la grande proximité qui émane de Julien ou Tanguy .

Cela peut paraitre anecdotique mais je me rappelle des stage fédéraux ou l’on sacralisait la personne qui donnait le stage.

Je ne suis pas sûr que cet état de fait était une volonté du Sensei mais plus à un soi-disant respect d’usage….

Il était rare de passer dans ces mains, ce que je trouve fort dommage car c’est en ressentant que l’on reçoit le plus…

Et si par chance cela était le cas, bizarrement l’on devenait la personne avec qui tout le monde voulait travailler alors que 10miutes avant on te snobais….

Julien & Tanguy eux passaient avec plaisir et avec le sourire de Sensei a Uke a Tori avec toutes les personnes présentes de l’avancé au débutant, donnant une ambiance studieuse au groupe.

Les mots de Allen Pittman dans l’interview de Leo Tamaki me reviennent

« Il y a deux types d'enseignants. Ceux qui représentent une institution, et ceux qui veulent que tu deviennes. Si l'enseignant représente une institution, il veut que tu en fasses partie et ne souhaites pas que tu étudies quoi que ce soit d'autre. Mais s'il est intéressé par toi, il peut être amené à t'envoyer ailleurs parce qu'il a le sentiment qu'un autre art ou enseignant sera plus utile à ta vie »

Attention, mon discours ne veut pas dire que l’on doit pas respecter et même être reconnaissant envers son professeur, bien au contraire d’ailleurs je réaliserai bientôt un post allant dans ce sens.

Mais le Sensei qui n’est pas capable d’être disponible pour moi, se refugie dans une tour d’argent qui peut nuire à la réalité de sa pratique par trop de complaisance courtisane.

Ce stage était une page ouverte sur un enseignement structuré mais disponible à une compréhension personnelle et cela fait toute le différence !!

Par exemple Julien démontra le travail d’Ushiro dans sa réalité la plus pure avec une technique digne d’un menottage policier.

J'apprécia grandement la sincérité et l’exactitude de l’exercice qui fut démontré et j’ espère grandement pouvoir revoir ces principes lors d’un prochain stage.

Pour en revenir à Julien, si je devais le définir en quelques mots, je dirai passionné, dynamique, souriant et travailleur.

Je crois que la force de son enseignement est sa facilité pédagogique basé sur son expérience et un travail de tous les instants qui lui permettent de se mettre au niveau du pratiquant de base.

Je me suis déjà exprimé sur un ancien post sur la qualité de son travail et je confirme mon intime conviction qu’il deviendra un Sensei reconnu .

Pour finir je souhaitai aussi remercier les Élèves de Julien pour leur accueil chaleureux, car un Dojo c’est un professeur mais c’est aussi la qualité des élèves qui l’entourent en parfaite symbiose !!!

A un grand Merci à Sylvain pour les photos qui agrémentent cette article.

Perception de la coupe

Perception de la coupe

Menottage en bon et due forme

Menottage en bon et due forme

Commenter cet article

Julien 03/04/2013 13:35

Merci Oliv:)

Hikage Shisaku 03/04/2013 14:25

C'est mérité et sincère, à force tu me connais je dis toujours ce que je pense bon ou mauvais
donc pas de remerciement, reste le même et à bientôt sur le Tatami :D

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog