Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hikage Shisaku

A l'Ombre de mes pensées

Publié le par Hikage Shisaku
Ressenti et Partage des Emotions

Le weekend dernier, en rentrant du Dojo, je suis tombé sur émission sur les épaules de Darwin sur France inter présente par Jean-Claude Ameisen.

Cette émission présente de façon scientifique et philosophique différents thèmes, ce jour-là c’était la 5/5 émissions sur « le lien qui nous rattache aux autres ».

C’est particulièrement la fin de l’émission qui retenu toute mon attention parlant d’une étude entre les universités de New york & Springstone paru fin novembre dans la revue scientifique appelle « Science » au USA.

Cette étude parle des neurones miroir qui nous permettent de ressentir les émotions que nous communique les autres personnes.

En Aikido et plus largement dans les arts martiaux le ressenti et la perte des mouvements parasites donnant des indications a notre adversaire est au cœur de notre recherche d’efficacité, d’où mon intérêt pour l’étude qui suit.

Les chercheurs ont voulu montrer que notre idée pour ressentir les émotions est erroné

En effet avant le test quand on demande à une personne grâce à quel moyen elle pourrait comprendre l’émotion vécu sur une photo :

- 80% se base juste sur le visage

- 20% sur le corps et le visage

- 0% juste le corps

L’étude démontre que le visage donne moins d’information que les mouvements du corps.

Le corps en plus de donner le coté émotionnel, donne aussi l’action qu’entreprend le corps pour répondre a l’émotion.

En effet un visage exprime un signal de danger mais ne nous explique pas la nature de la menace et encore moins la réponse adéquate que l’individu choisit contrairement au corps qui varie en fonction du contexte.

Pour réaliser ce test, ils utilisèrent des photos de tennis man qui gagnaient ou perdaient des points décisifs et le panel représentatif devait dire si l’expression était positif ou négatif.

Ensuite les photos étaient de 3 natures spécifiques :

- une photo juste du visage

- une photo juste du corps

- une photo avec le corps et le visage

Le résultat montre que le visage donne le moins bon score, le corps le meilleur et le corps et le visage peut entrainer des confusions de genres…..

Ensuite pour approfondir des montages d’émotion de visage furent changés de corps.

C’est-à-dire un visage de joie « joie intense » fut placé sur un corps d'une personne en deuil.

Le résultat fut sans appel, le corps l’emporte largement sur l’expression du visage qui ne permettaient pas à lui tout seul d’appréhender l’émotion…

La Conclusion exprima deux approches pour expliquer cela

- L’intensité musculaire que reçoit le corps dans le stress courcircuite le visage

- Une émotion d’une grande intensité, lors de son pic neutralise le visage au niveau du cerveau

Les BUDO tendent à retrouver et modifier ces mécanismes, pour devenir une solution d’efficacité sans faille.

Le ressenti doit être au cœur de la pratique, plus que la force musculaire pour essayer d’améliorer notre chemin sur la voie et connaitre et appréhender notre corps.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog