Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hikage Shisaku

A l'Ombre de mes pensées

Publié le par Hikage Shisaku
Réflexion sur les Problèmes Fédéraux

La journée d’hier fut marqué par de nombreuses déclarations de scission avec le modèle Fédéral Français de l’Aïkido actuel.

De nombreuses Personnes Reconnues ont pris ces positions accompagnées en générale de lettre ouverte pour expliquer leur décision aux instances mais aussi aux pratiquants.

Je savais que depuis la mort de Tamura Sensei et même avant des jeux de pouvoirs étaient de plus en plus présents dans la FFAB ainsi que des batailles de clocher avec la FAAA, mais je dois dire que j’écoutais tout cela d’une oreille lointaine, préférant pratiquer que rentrer dans des débats sans fin car ces histoires me révoltées.

Ce qui va suivre n’est que mon humble vision des choses et n’engage que moi sur ces propos.

Pour cela je pense que je dois réfléchir sur ce qui me plait et m’apporte l’Aïkido.

Aïkido n’est pas un sport, pas de ceinture de couleurs et de compétition, il est la création de O Sensei et n’appartient pas à une école spécifique.

Morihei Ueshiba lui-même évolua au fil des années dans sa création, alors comment peut-on statuer cela est l’Aïkido et cela ne l’ai pas ?

Le Dojo n’est pas une salle de sport, l’on doit respecter l’étiquette, ces partenaires et travailler dans une bonne humeur studieuse.

L’Aïkido développe le corps, mais aussi l’esprit ainsi que sa sensibilité.

Dans ma vision des choses notre pratique est en quelque sorte le reflet de notre être, en effet je n’ai jamais vu deux personnes pratiquer exactement pareil.

Maintenant je me pose une question :

Pourquoi Tamura Sensei n’a pas désigné de remplaçant de façon officiel, si la légitimité ne peut être contesté ??

Pour Rappel, la FFAB fut créé par sa volonté avec l’aide de Professeurs qui sont pour la plus part remercier aujourd’hui et dont personnellement je respecte beaucoup la pratique…..

D’ailleurs nombreux d’entre eux furent lors de leurs stages des bases de mon évolution

Je suis aussi choqué et outré de lire Tamura Sensei est le salarié de…..

Réduire Sensei a une simple appellation de ligne comptable de DRH me met hors de moi …..

Tamura Sensei ou Noro Sensei sont venu pour développer l’art de leur maitre dans l’hexagone et avec un fort succès au vu du nombre de pratiquants pour rappel 2ieme au niveau mondiale !!!

Cela veut dire que si l’on paye on a le droit de faire ce que l’on veut ??

Si un jour je vois ce comportement dans mon Dojo, je prendrai comme un devoir de remettre cette personne dans le droit chemin…….

Même s’il ne faut pas tomber dans l’idolâtrie, l’on doit respecter notre professeur pour la qualité de son enseignement.

Personne ne vous oblige à rester et donc libre à chacun de faire ces choix en son âme et conscience mais si vous décidez de rester écouter, travailler et soyez reconnaissant envers le Sensei, les Sempai et vos autres partenaires.

Pour ma part venir au Dojo me permet de retrouver une sérénité intérieure, oublier mes soucis du quotidien et je me fais une joie de venir partager avec ces membres.

C’est aussi un plaisir de travailler sur moi-même et essayer de progresser dans les marques de mon professeur et Sempai, qui sont pour moi les plus a meme d'estimer mon niveau.

Si je fais un bilan, je m’aperçois que la passion de l’Aïkido à modifié mon état d’esprit, mon corps et de certaine façon comment appréhender les évènements de ma vie.

Ne réduisons pas à un sport un Art !

Le cadeau de O Sensei ne peut être déformé comme l’exprime ces mots

« Ce n’est pas rectifier les hommes, mais de rectifier le cœur qui nous appartient, c’est ça l’Aïkido »

Actuellement, Je n’ai pas de réponse et je ne pense pas qu’il y est qu’une réponse …..

La photo qui illustre cet article montre une Daruma, au Japon on achète au temple cette figure en papier sans que les yeux soient peints.

La tradition veut que l’on trace œil gauche pour faire son vœux et ensuite le droit s’il se réalise dans l’année et elle est ensuite brulée au temple.

J’ai choisi l’idée de me remettre aux Kami pour guider ma voie, étant ceux qui inspirèrent O Sensei quand il conçut L’Aikido

« La Voie du Guerrier est d'arrêter les troubles avant qu'ils ne commencent. Elle consiste à vaincre les adversaires spirituellement, en Leur faisant réaliser La folie de leur action. La Voie du Guerrier est d'établir l'Harmonie »

2013 sera je pense une nouvelle année chargée de changement et je prendrai alors position en mon âme et conscience, là où mon cœur me guidera d’aller.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog