Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hikage Shisaku

A l'Ombre de mes pensées

Publié le par Hikage Shisaku
Etre dans l’Intention

Etre dans l’intention, pour beaucoup de personne et ce fut le cas pour moi avant d’évoluer dans ma pratique était une conception purement mental.

J’entends mental comme une motivation, une volonté d’être dans l’instant par une vigilance du cortex cérébelleux.

J’ai appris que cela était très réducteur car l’intention doit être transmis par une totale transmission du corps dans sa globalité qu’elle soit cérébral ou musculaire.

Cette notion est en fait au cœur de la pratique, pour celui qui veut donner un semblant de réalisme et d’efficacité martial.

Il faut donner l’intention pour que les choses se mettent en marche, modifiant la perception de l’adversaire.

Cela ne veut pas dire non plus d’utiliser la force à outrance, anticiper et attaquer sans possibilité de continuer à combattre…..

Dans le rôle de Uke & Tori, cette notion doit être liée à la pratique.

Souvent par exemple, le Shomen est exécuté par une simple descente de la main mais j’ai appris qu’en se servant du corps on pouvait renforcer l’impression de coupe et donc influencer la perception de Tori d’un danger.

Trop souvent nos attaques sont insipide et sans fondement…..

On peut aussi exprimer cette idée sur toutes les attaques, un autre exemple le Tsuki doit donner impression que l’on veut traverser littéralement le corps de son adversaire, comme le ferai un tanto.

Le travail d’union de Tori & Uke devient alors diffèrent et nous permet par la même occasion de travailler de façon plus réaliste sans tomber dans une pugila sans fondement.

Ce qui est intéressant aussi avec l’intention, c’est que l’on peut quasiment travailler au ralenti tout en conservant une notion de danger et améliorer nos formes de corps et trouver des contres aux techniques avec un peu d’entrainement.

En tant que Tori, ces applications permettent de créer la possibilité de réaliser les techniques en restant dans la réalité et non une complaisance du Uke.

Prendre équilibre du corps de l’autre, ou son centre, lui donnait une impression de coupe au bas ventre (très désagréable je vous promets) disparaitre ou accompagne sans erres sont d’autres axes de recherches.

Bien sûr à la lecture de ces phrases beaucoup resterons perplexes, ou alors auront du mal à comprendre comment se ressent ces sensations.

C’est tout à fait normal, j’étais dans le même cas quelques années en arrière ;)

Comme on n’apprends pas à courir avant de marcher, c’est grâce à l’enseignement précieuse de mon Sensei Issei Tamaki, mais aussi Leo Tamaki Sensei, Julien Coup Sensei et Tanguy Le Vourch Sensei que ces notions me sont plus claires aujourd’hui.

Ce weekend samedi 22 & dimanche 23 décembre 2012 aura lieu un stage avec Leo & Issei Tamaki au Dojo d’Herblay, si vous souhaitez mieux comprendre mes mots, venez pratiquer !!

Leo & Issei lors de leur stage n’hésites pas à pratiquer avec chaque personne présente pour faire ressentir leurs travails respectifs.

Je ne saurai que vous encourager quelque soit votre niveau de venir, rien ne vous éclaira mieux que la pratique qui vaut tous les mots du monde…….

De plus on pourra fêter ensemble sur le tatami, le passage sans problème de l’apocalypse Maya mais peut être que je m’avance un peu ;)

Etre dans l’Intention

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog